Immobilier de luxe

Alors que le secteur de l’immobilier subit de plein fouet une conjecture économique difficile et que les ventes diminuent, le micro marché de l’immobilier de luxe résiste encore et toujours à la crise.

Porté par des acquéreurs fortunés, le marché immobilier du haut de gamme à Toulouse ne s’éteint pas.

Un marché qui résiste à la crise

maison de maitre 2Le prix moyen des ventes pour les appartements et maisons est même en hausse en 2013 avec un prix de 4 100€/m². Un hôtel particulier de charme au Capitole s’est vendu dernièrement 5 000€/m². Pourtant on relève que le volume des ventes est lui en baisse de 20% par rapport aux années précédentes.

Cela pourrait provoquer un risque pour le marché immobilier de luxe toulousain. Si les prix augmentent encore alors que la demande faiblit, le système pourrait vite se compliquer d’avantage. Ceci a pour conséquence d’inquiéter les acquéreurs. Ils se font de plus en plus hésitants et prennent leur temps avant d’acheter.

Une vente en moins de 6 mois

maison de maitreLorsque les prix ne sont pas trop élevés, les ventes s’effectuent en moins de 6 mois. Ce qui est relativement rapide pour ce type d’investissement.

En cette année 2013, les acquéreurs sont à l’affût de ce type de bien, plutôt rare. Leur principal objectif est d’en faire commerce (transformation en restaurants, chambres d’hôtes, utilisation pour de l’événementiel, …) et de se générer un revenu ; ce qui explique les budgets élevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*