Toulouse marché immobilier

Toulouse : une grande ville qui reste abordable

Quelles sont les tendances de l’immobilier toulousain pour cette rentrée 2018 ? Achat ou location, bien neuf ou ancien, appartement ou maison… Le point sur les particularités du marché dans la Ville rose.

Côté location : des prix plus bas que la moyenne nationale

D’après les derniers chiffres de la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) publiés en juin 2018, Toulouse est la ville la moins chère pour la location d’un studio ou d’un T2 parmi un palmarès de 10 grandes agglomérations françaises (Paris, Lyon, Marseille, Lille, Nice, Bordeaux, Toulon, Nantes).

Pour un studio dans la ville Rose, il faut compter en moyenne un loyer de 380€ par mois, et de 495€ pour un T2. Le prix au m2 médian s’élève quant à lui à 11€, c’est légèrement en dessous de la moyenne nationale (11,5€/m2).

Côté achat : des prix globalement stables dans l’immobilier neuf et ancien

Par rapport à d’autres grandes villes, les prix de vente dans l’immobilier ancien tendent à la stabilité pour Toulouse. Sur 1 an, ils ont augmenté de +3,2%, c’est bien moins que Paris (+7,3%), Rennes (+8,9%) Lyon (+10%), ou encore Bordeaux (+13,6%).

Selon le bilan annuel de l’Observatoire de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), le prix moyen de vente des logements neufs enregistre une hausse de +2,4% pour s’établir à 3 545 €/m² en moyenne sur l’aire urbaine de Toulouse pour l’année 2017.

Maison ou appartement : des prix qui diffèrent

Au 1er septembre 2018, le prix moyen au m2 d’un appartement à Toulouse s’élève à 2798 € contre 3091€ pour une maison (source : meilleursagents.com), ce qui correspond à un écart de près de 300€/m2 entre les deux types de biens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*